Koramic Monde Tenir informe architecte lors des publications Le toit vosgiens ASP Architecture Antoine Pagnoux 03 29 56 86 78 a.pagnoux@asparchitecture.fr Koramic Datura - Ardoise noir emaille mat et gris noir emaille mat
© ? Gregory TACHET / 2019 Gregory tachet

Une prouesse technologique qui ne se voit pas

architectum édition: toiture et façade

Koramic Monde Tenir informe architecte lors des publications Le toit vosgiens ASP Architecture Antoine Pagnoux 03 29 56 86 78 a.pagnoux@asparchitecture.fr Koramic Datura - Ardoise noir emaille mat et gris noir emaille mat
© ? Gregory TACHET / 2019 Gregory tachet

Logements sociaux

en France

Koramic Monde Tenir informe architecte lors des publications Le toit vosgiens ASP Architecture Antoine Pagnoux 03 29 56 86 78 a.pagnoux@asparchitecture.fr Koramic Datura - Ardoise noir emaille mat et gris noir emaille mat
© ? Gregory TACHET / 2019 Gregory tachet

Produits utilisés

Koramic Datura – Ardoisé

Une prouesse technologique qui ne se voit pas

Spécialisé dans la construction en bois à haute valeur ajoutée écologique, le cabinet ASP Architecture s’est vu décerner plusieurs prix pour la réalisation de logements sociaux dans le village de Plainfaing, dans les Vosges. 

Dans un projet, en tant qu’architecte, qu’est qui vous enthousiasme le plus?

Antoine Pagnoux: Quand l’architecture est accessible et appropriable, quand les choix ambitieux de systèmes sobres et de matériaux bio-sourcés s’effacent au profit des usagers. Le défi, c’est de rendre la technique invisible alors qu’elle est présente dans tous les aspects de la conception, au service de la préservation de l’environnement et du confort de vie. 

« Ici, les choix techniques innovants sont quasi-invisibles de l’extérieur, mais permettent des performances passives à tous les niveaux » - Antoine Pagnoux, ASP Architecture Antoine Pagnoux

Quelle est la particularité du projet de Plainfaing?

Il s’agit de logements sociaux au cœur d’un village vosgien, au pied des cols. L’objectif consiste à bien les intégrer dans l’environnement, assumer leur identité sans chercher la rupture et participer à la vitalité de la commune. Par ailleurs, la prouesse technologique ne devait pas justifier à elle seule l’architecture. Ici, les choix techniques innovants sont quasi-invisibles de l’extérieur, mais permettent des performances passives à tous les niveaux.

Quelle est l’aspect le plus important de ce projet?

La performance concerne tous les aspects de la vie quotidienne des locataires, mais également la rentabilité à long terme pour le bailleur social. Notre réponse aborde tous les aspects, matériaux, équipements, orientation ...

D’où vous est venue l’inspiration pour ce concept?

De notre région ! Le monolithe évoque les fermes vosgiennes traditionnelles. Et le choix de tuiles noires et grises, émaillées et mates, rappelle les anciens toits patinés et les bardages en bardeaux courants par ici. Ensuite à partir de ce volume, on a souhaité que les fonctionnalités soient lisibles, mais également que la nature structurelle du projet soit perceptible. Cela a donné lieu à un travail précis sur les détails de façades.

Pourquoi avez-vous choisi précisément ces tuiles ? Comment vous est venue l’idée d’utiliser les tuiles non seulement pour le toit, mais également pour la façade?

L’utilisation de la tuile Koramic pour le toit et la façade est synonyme de longévité optimale pour la façade, et c’est aussi un matériau de construction écologique. Autre avantage : les faibles coûts d’entretien pour la société de construction de logements sociaux. La terre cuite donne une esthétique contemporaine au toit et à la façade de ce concept architectural sobre et facilement identifiable. Nous avons ainsi créé un complexe d’habitation animé par les reflets des éléments émaillés.

Quels sont les effets du revêtement en terre cuite sur les conditions ambiantes à l’intérieur du bâtiment et sur son efficacité énergétique?

Son rôle est essentiellement celui d’une carapace qui protège les murs avec leur isolation. À l’exception des entrées protégées où des « écorchés » laissent apparaître le bois, du mélèze huilé, le bâtiment en est entièrement recouvert pour qu’il soit à l’abri des intempéries. En plus, la terre cuite vieillit naturellement en gardant sa force esthétique.

Pourquoi avoir choisi ce motif de tuile?

Nous avons opté rapidement pour Wienerberger en raison du choix de teintes, mais également par la possibilité d’avoir des tuiles d’angle qui permet de donner un effet de volume continu. La toiture se prolonge, sans rupture avec des pignons et en façade pour accentuer l’effet de monolithe. Les références retenues sont les tuiles Datura gris noir émaillé mat, noir émaillé mat, et ardoisé. Le panachage qui varie selon la hauteur apporte un effet de coulure, avec des reflets de lumière sur les tuiles émaillées.

Quels autres matériaux ont été utilisés dans le bâtiment et pour quelle raison? Qu’y a-t-il de particulier dans cette association?

C’est une construction bois-paille passive. Nous privilégions la production locale des matériaux et du montage des murs préfabriqués. L’intérêt en termes de développement durable s’illustre aussi avec un chantier plus rapide et plus propre, même dans une région à la météo hivernale longue.

Comment le bâtiment est-il isolé et quel type de chauffage/refroidissement est utilisé?

Ce sont les 40 cm de paille dans les murs en bois qui assurent l’isolation. À cela s’ajoutent une ventilation par VMC double flux collective et une récupération de chaleur sur les eaux grises. Et un chauffage collectif par pompe à chaleur sur air extrait, complété par un poêle à bois individuel d’appoint, parfait le dispositif.

Koramic Monde Tenir informe architecte lors des publications Le toit vosgiens ASP Architecture Antoine Pagnoux 03 29 56 86 78 a.pagnoux@asparchitecture.fr Koramic Datura - Ardoise noir emaille mat et gris noir emaille mat
© ? Gregory TACHET / 2019 Gregory tachet

Y a-t-il une approche spéciale à adopter pour les projets de construction de logements sociaux?

Quand un bailleur comme Le Toit Vosgien anticipe la rentabilité à long terme, les avantages d’une construction passive et agréable à vivre sont incontestables : satisfaction des locataires donc moins de turn-over, peu d’entretien des bâtiments, des charges énergétiques très faibles (moins de 15 euros par mois). 

Quelle approche sociale est à l’origine du concept?

Le projet a permis d’accueillir dans le village quatre nouvelles familles éligibles afin de stimuler la vie sociale avec un ouvrage qui perdurera sans nécessiter de changement pendant les 40 ou 50 prochaines années. 

Toutes mes félicitations pour les nombreux prix que vous avez reçus pour ce projet ! La durabilité est-elle toujours payante?

Ces prix sont une reconnaissance du travail et de l’engagement de tous les acteurs. Je pense que ce qui interpelle dans cette réalisation, c’est la conception de la structure et de l’isolation combinée à une approche de l’architecture simple et intuitive. J’ajouterais un autre atout de ce type de projet : la richesse des relations humaines entre professionnels, toute la chaîne se parle plus, se concerte mieux.

Logements sociaux Plainfaing

Koramic Datura - Ardoisé 
Noir émaillé mat et Gris Noir émaillé mat - France

Nous contacter

Plus d'inspiration