Référence Groupe scolaire - Otterswiller
© Grégory Tachet

Une maison à trois façades

architectum édition: toiture et façade

Référence Groupe scolaire - Otterswiller
© Grégory Tachet

Bâtiment scolaire agrandi et rénové

en France

Référence Groupe scolaire - Otterswiller
© Grégory Tachet

Produits utilisés

Terca Cassia noir graphite, tuiles écaille plates sur mesure blanches émaillées

Une maison à trois façades

Ce bâtiment scolaire rénové et agrandi s’inscrit en noir et blanc dans le paysage tout en offrant un espace d’apprentissage respectueux de l’environnement.

Bâtiment scolaire agrandi et rénové en France

À la périphérie d’un quartier résidentiel de la ville française d’Otterswiller, cette école construite dans les années 1970 était un bâtiment lourdaud, avec un toit en croupe de tuiles rouges, se démarquant fortement des autres éléments urbains. Cela devait changer. C’est dans cette optique que la commune a engagé le cabinet d‘architectes Urbane Kultur pour rénover et agrandir le bâtiment existant. 

Modernité respectueuse

Le bâtiment devait s’intégrer plus harmonieusement dans le paysage, d’une part avec les résidences environnantes, d’autre part avec la proche forêt. « Le terrain a une topographie assez prononcée, avec un dénivelé de quatre à six mètres.
 
Le nouveau complexe devait donc être construit sur la pente, créant ainsi deux rez-de-chaussée », explique l’architecte Dominique Cornaert d’Urbane Kultur. Le bâtiment existant a donc été agrandi et un deuxième a été ajouté afin d’accueillir une école maternelle, une école primaire, un espace périscolaire, une bibliothèque, une salle multisports, une cantine et des bureaux.
 
La toiture a été réduite de quatre à deux pans et en bas de la pente, un soubassement en briques couleur graphite a été placé. « Nous devions créer des volumes simples, limpides, affirmant le statut public du bâtiment et son rôle dans la vie de la commune », explique Dominique Cornaert. De plus, une esthétique contemporaine en lien avec le passé devait prédominer. « Le toit pointu est un clin d’œil, mais la façade blanche donne un caractère moderne au nouveau groupe scolaire. » 

Trois formes de façade

Pour le revêtement, le designer a donné un aspect basé sur trois formes : dès le départ, le bâtiment principal devait voir son toit et sa façade en tuiles plates blanches émaillées, faites sur mesure, évoquant la peau de serpent. Elles enrobent la façade et s’harmonisent à merveille avec le manteau de neige qui recouvre généralement la ville en hiver. En contraste, le soubassement noir graphite en briques Terca Cassia dessine quant à lui des lignes horizontales. Au départ, il était prévu qu’il soit fait en béton. Le choix s’est finalement porté sur la brique, car « le noir renforce le côté massif du soubassement », explique Cornaert. Cette base minérale fait encore plus ressortir les bâtiments blancs.
 
Pour le nouveau bâtiment, on a utilisé des écailles en losange en aluminium laqué blanc. « Ce motif en tuiles avec des losanges en métal sur l’autre bâtiment renforce l’homogénéité et change l’aspect selon la distance », explique l’architecte en parlant de l’esthétique inhabituelle. Il a atteint son objectif pour le projet : « Les matériaux permettent de redéfinir complètement l’image du bâtiment tout en conservant un lien clair avec le passé. »

Référence Groupe scolaire - Otterswiller
© Grégory Tachet

Informations

Nom du projet: Group Scolaire Otterswiller, France

Architecture   Urbane Kultur

Maître d’ouvrage   Commune d’Otterswiller

Année de livraison   2020

Catégorie   Toiture et façade, publique

Produits utilisés   Terca Cassia noir graphite, tuiles écaille plates sur mesure blanches émaillées

Référence Groupe scolaire - Otterswiller
© Grégory Tachet

Terca Cassia noir graphite - France

Nous contacter

Plus d'inspiration

© Wienerberger AB
Le jaune traditionnel avec une touche de modernité

Traditionnel, mais moderne en Suède