Renovation Elsevier Office Building for Student Housing, Sara Burgerhartstraat, Amsterdam. Completion Date: 2015. Contractor: N.J. de Nijs en Zonen. Architect: Knevel architecten, Amsterdam. Photographer: Leonard Fäustle. Bricks: Terca glazed bricks.
© Wienerberger B. V.

Des briques de parement comme deuxième peau

architectum édition: rénovation

Renovation Elsevier Office Building for Student Housing, Sara Burgerhartstraat, Amsterdam. Completion Date: 2015. Contractor: N.J. de Nijs en Zonen. Architect: Knevel architecten, Amsterdam. Photographer: Leonard Fäustle. Bricks: Terca glazed bricks.
© Wienerberger B. V.

Modernisation

en Pay-Bas

Renovation Elsevier Office Building for Student Housing, Sara Burgerhartstraat, Amsterdam. Completion Date: 2015. Contractor: N.J. de Nijs en Zonen. Architect: Knevel architecten, Amsterdam. Photographer: Leonard Fäustle. Bricks: Terca glazed bricks.
© Wienerberger B. V.

Produit utilisé

Briques de parement Terca

Un habillage de bâtiment tel une deuxième peau

Un immeuble vide des années 60 à Amsterdam a été transformé en une superbe résidence étudiante. La partie la plus complexe de la modernisation a été de trouver les briques émaillées idéalement adaptées à la façade.

« Nous avons longtemps cherché la combinaison parfaite avec trois ou quatre nuances de couleur, car une seule aurait donné une apparence très monotone. » 
- Benjamin Robichon, Knevel Architecten BV.

Modernisation

Un immeuble de 11 étages en périphérie d’Amsterdam : situé dans le quartier de Bos en Lommer dans le nord-est de la ville. L’immeuble Elsevier a été construit en 1964 pour accueillir des bureaux et doit son nom au magazine hebdomadaire siégeant à cette adresse à l’époque. La construction du boulevard périphérique et de l’autoroute a peu à peu rendu l’immeuble inintéressant, et il s’est vidé de ses occupants.
 
La décision de rénover, moderniser et adapter l’Elsevier en vue de sa reconversion a été prise en 2012. Un défi auquel s’est attaqué le cabinet d’architectes Knevel Architecten à Amsterdam, qui a conçu des plans pour une résidence étudiante de 245 appartements répartis sur 10 étages, avec des petits commerces au rez-de-chaussée. Point de départ de la rénovation de la façade : le projet original élaboré par Willem Dudok et Robert Magnée dans les années 60.

Un comité attentif

Par chance, l’immeuble Elsevier était en bon état ; il n’a donc fallu remplacer que les pignons et la façade. L’ancien pignon se composait de pièces préfabriquées en béton revêtues de briques de parement émaillées collées. « Il fallait impérativement remplacer ces éléments pour obtenir une bonne isolation », explique l’architecte Benjamin Robichon. « De plus, nous souhaitions ajouter plusieurs ouvertures dans la façade afin de faire davantage entrer la lumière du jour dans les pièces situées à l’arrière. »
 
Pour résoudre le problème du bruit causé par l’autoroute toute proche, un système de double façade a été conçu, comme une sorte de deuxième peau enveloppant le bâtiment. Une attention particulière a été accordée aux briques de parement dont le choix s’est porté sur le format Hilversum, idéalement adapté. « Nous avons longtemps cherché la combinaison parfaite avec trois ou quatre nuances de couleur, car une seule aurait donné une apparence très monotone. », explique M. Robichon, ajoutant qu’une dizaine de prototypes ont été fabriqués avant d’obtenir le résultat recherché, accepté par tous les membres du petit comité. « Il ne s’agissait pas seulement de trouver la bonne combinaison de briques, mais aussi de trouver la bonne couleur et le bon type de mortier », précise l’architecte. « Nous suspendions les prototypes à côté de la maçonnerie existante afin de voir si nous obtenions l’effet voulu, et passions ensuite à la combinaison ».
 
La bibliothèque d’échantillons de Wienerberger Panningen a joué un rôle essentiel et apporté une aide précieuse pendant tout le processus.
 

Du neuf dans un style ancien

Bien qu’une grande partie du modèle original ait été conservée, la structure de la nouvelle façade diffère clairement. Des éléments d’ossature en bois ont ainsi été utilisés, revêtus de plaques de fibrociment. Puis, les briques de parement émaillées Terca ont été installées sur place. Les fenêtres suivent le rythme des briques, et les encadrements sont également composés de briques d’une teinte sombre harmonisée. Le style de l’original est ainsi préservé, mais amélioré grâce à des techniques modernes. Ainsi, les lignes entre les parties préfabriquées de la façade ne sont désormais plus visibles. 

Renovation Elsevier Office Building for Student Housing, Sara Burgerhartstraat, Amsterdam. Completion Date: 2015. Contractor: N.J. de Nijs en Zonen. Architect: Knevel architecten, Amsterdam. Photographer: Leonard Fäustle. Bricks: Terca glazed bricks.
© Wienerberger B. V.

Informations

Nom du projet: Elseviergebouw | Sara Burgerhartstraat, Amsterdam, Pays-Bas

 

Architectes   Knevel Architecten BV

Maître d'ouvrage   Woningstichting Rochdale/DUWO

Année de livraison   2015

Catégorie   Modernisation

Produit utilisé   Terca briques émaillées

 

Renovation Elsevier Office Building for Student Housing, Sara Burgerhartstraat, Amsterdam. Completion Date: 2015. Contractor: N.J. de Nijs en Zonen. Architect: Knevel architecten, Amsterdam. Photographer: Leonard Fäustle. Bricks: Terca glazed bricks.

Terca briques émaillées - pays-Bas

Nous contacter

Plus d'inspiration