Theater Ugala in Viljandi, Estonia. Used materials: Terca ceramic bricks Red Smooth and customised designed bricks, Terca ceramic brick slips and corners Red Smooth.
© Kaido Haagen / Wienerberger AS

Le principe du cours d’eau

architectum édition: rénovation

Theater Ugala in Viljandi, Estonia. Used materials: Terca ceramic bricks Red Smooth and customised designed bricks, Terca ceramic brick slips and corners Red Smooth.
© Arno Mikkor / Wienerberger AS

Interview

avec R-Konsult architectes

Theater Ugala in Viljandi, Estonia. Used materials: Terca ceramic bricks Red Smooth and customised designed bricks, Terca ceramic brick slips and corners Red Smooth.
© Arno Mikkor / Wienerberger AS

Produits utilisés

Brique en terre cuite Terca Red Smooth

Le principe du cours d’eau

Le théâtre Ugala a ouvert ses portes pour la première fois en 1981. Il est depuis devenu une véritable institution, où sont jouées aussi bien des œuvres classiques du monde entier que des représentations pour enfants ou des spectacles de musique. C’est le cabinet d’architectes R-Konsult qui a été chargé de la rénovation de cette superbe salle de spectacle, soit le même que celui qui avait conçu les plans à l’origine. 

« Nous avons réussi à transformer le bâtiment de telle sorte que pour les visiteurs, rien ne semble avoir changé. Bien au contraire, nous avons trouvé le moyen d’exploiter le bâtiment de façon encore plus intéressante. »  - Erkki Tammeleht, architecte chez R-Konsult.

Construit il y a 30 ans, le théâtre Ugala est l’un des bâtiments les plus modernes de la région de la Baltique. Quelles sont les difficultés spécifiques à la rénovation d’un bâtiment si prestigieux ?

Architecte Irina Raud: La restauration d’un bâtiment dont nous avions nous-mêmes conçu les plans il y a 30 ans est un défi intéressant, notamment parce qu’il est désormais classé monument historique en tant que symbole architectural du XXe siècle. D’une façon générale, la rénovation d’un bâtiment existant nécessite toujours plus de travail que la conception d’un nouveau bâtiment. Il faut bien réfléchir à ce qu’il faut conserver et à ce qu’il faut ajouter. Chaque coin, chaque angle doit être remesuré. Une rénovation réussie, c’est une rénovation qui ne se voit pas. Le bâtiment a rouvert ses portes à l’automne 2016, avec comme objectif que les visiteurs aient l’impression de rentrer non pas dans un nouveau bâtiment, mais plutôt dans un bâtiment familier restauré. Aucune transformation fondamentale ou structurelle n’était à réaliser, car les fonctions d’origine sont restées les mêmes au fil des ans.

Dans ce projet, quel a été le rôle de la qualité des matériaux à disposition ?

Même l’extérieur du nouveau théâtre ressemble à l’ancienne version. Si l’on mettait côte à côte deux photos de l’ancien et du nouveau théâtre, on n’apercevrait presque aucune différence entre les deux. Les anciennes briques de parement ont certes été toutes retirées, mais elles ont été remplacées par des briques rouges dont la forme et le revêtement sont très similaires aux anciens matériaux. La collaboration avec Wienerberger a donc été particulièrement utile pour nous. Les briques rouges lisses fabriquées dans l’usine d’Aseri étaient parfaites pour cet ouvrage. De plus, quand cela s’est avéré nécessaire, nous avons fait fabriquer spécialement pour ce projet des briques, des bardages en terre cuite et des bardages d’angle afin de conserver l’apparence d’origine du théâtre. 
 
 

D’où vous est venue l’inspiration à l’origine du concept ?

Lorsque l’architecte Inga Orav et moi-même avons visité le site où devait être construit le théâtre en 1969, il pleuvait et le ciel était très gris. Le terrain était parsemé de petits cabanons dont les toits étaient trempés par la pluie et qui paraissaient rouges à cause de la rouille. La couleur des toits contrastait ainsi fortement avec le ciel gris. C’est de là qu’est venue l’idée de construire un bâtiment rouge, en briques rouges.

Le théâtre Ugala est un bâtiment bien particulier et unique en son genre, mais qui s’intègre parfaitement dans la nature environnante. Comment l’architecture parvient-elle à créer cette harmonie ?

Lorsque nous concevions l’organisation fonctionnelle et spatiale du théâtre, nous n’avons cessé d’observer le ruisseau qui traversait le site et l’espace vert du cimetière situé sur la partie arrière du terrain. Cela a guidé notre inspiration. Le parc du théâtre s’intègre parfaitement dans la nature environnante, mais s’en démarque également nettement par ses terrasses. L’espace vert est présent tout autour de la structure du bâtiment, jusqu’à la grande tour de la scène principale. Ainsi, le théâtre ne donne pas l’impression d’un bâtiment massif malgré sa taille imposante. Au contraire, il semble même faire partie du paysage. C’était en tout cas l’intention que nous avions à l’origine et cela a fait effet.
À l’intérieur également, le concept architectural reprend ce principe du cours d’eau : lorsqu’une personne arrive au vestiaire, elle voit le hall d’entrée, et lorsqu’elle arrive dans le hall d’entrée, elle voit l’étage suivant. Dans les espaces accueillant le public, le principe du ruisseau s’écoulant de salle en salle était très important pour nous, tout comme le fait que l’un des murs des espaces publics soit toujours ouvert sur le parc du théâtre. La nature devient ainsi un élément à part entière de l’expérience théâtrale, quelle que soit la saison.

Quelle importance accordez-vous aux détails dans un bâtiment aussi gigantesque ?

Les détails originaux jouent un rôle très important dans le théâtre d’Ugala. Cela commence par le choix des briques de parement bien entendu, mais aussi celui des poignées de porte et de l’éclairage. C’est un défi que j’apprécie toujours particulièrement. L’ancien bâtiment de l’Ugala comportait déjà de nombreux détails originaux en termes de technique de construction et d’architecture intérieure. Étant donné qu’ils ont été créés spécialement pour le premier projet, on ne les retrouve nulle part ailleurs.
 
De nos jours, la plupart des produits sont fournis par des grossistes, ce qui explique pourquoi l’architecture actuelle présente relativement moins de détails originaux. C’est la production de masse qui domine désormais et les solutions originales sont de plus en plus rares. Cependant, l’un des principes de la rénovation d’Ugala était précisément de faire le plus possible appel à des producteurs estoniens. Ce théâtre doit toutefois son caractère original aux briques à ce fameux théâtre spécialement fabriquées pour nous. 

« Dans le cas du théâtre de l’Ugala, nous devions moderniser un bâtiment au style clair et affirmé sans pour autant renoncer à ce qui fait de l’Ugala un lieu unique. » - Anna Temmo,
architecte chez R-Konsult.

Les personnes utilisant le bâtiment (acteurs, collaborateurs, visiteurs, etc.) ont-elles été impliquées dans le projet de rénovation ? Si oui, comment ?

La collaboration avec l’équipe du théâtre faisait partie intégrante du projet de restauration. Notre travail repose en grande partie sur leurs idées et suggestions. Les employés du théâtre ont par exemple émis le souhait d’avoir un toit au-dessus du café-terrasse du 2e étage. Le rôle des architectes est de créer un cadre agréable pour les utilisateurs du bâtiment. Un cadre qui ne leur impose pas de contraintes, un cadre qu’ils puissent simplement utiliser et dans lequel ils se sentent bien. Nous avons donc également amélioré les possibilités de déplacement du public afin que les besoins des personnes à mobilité réduite puissent être pris en compte, qu’elles puissent se rendre dans les mêmes espaces que les autres et ne se sentent pas isolées.

Les exigences relatives au bâtiment ont-elles évolué au fil du temps ?

En ce qui concerne le public, pas vraiment. Ce qui intéresse les gens, c’est de se sentir bien, que les secrets inhérents au théâtre soient préservés et que les artistes soient respectés. Le but de l’architecte était, et est toujours, de créer une ambiance, une atmosphère, un cadre dans lequel on se sent libre de se mouvoir, de s’exprimer et qui ne perturbe pas le spectacle.

Theater Ugala in Viljandi, Estonia. Used materials: Terca ceramic bricks Red Smooth and customised designed bricks, Terca ceramic brick slips and corners Red Smooth.

Brique en terre cuite Terca Red Smooth et fabrications spéciales - Royaume-uni

Nous contacter

Plus d'inspiration

Inscrivez-vous à notre newsletter pour être informé automatiquement des nouvelles éditions, des dernières innovations et projets.