Nye mursten med gammlet look
© Egernsund Wienerberger A/S

Étonnamment en pente

architectum édition: rénovation

Apartment building, Aaboulevard, Kobber
© Niels Nygaard Photography

Logements sociaux Falkoner Allé

au Danemark

Apartment building, Aaboulevarden, Kobber
© Egernsund Wienerberger A/S

Produit utilisé

Egernsund EW0466 Kobber

Étonnamment en pente

Un immeuble de logements sociaux situés sur la Falkoner Allé de Copenhague exigeait un concept adapté aux bâtiments environnants du début du vingtième siècle. Et ce, bien qu’il n’existe pas deux briques identiques.

Logements sociaux au Danemark

Comment concevoir un bâtiment moderne capable de s’intégrer dans un quartier historique ? Telle était la question que les architectes de Mangor & Nagel de Copenhague se sont posée lorsqu’ils ont entamé le processus de conception de cet édifice on ne peut plus spécial.
 
Le projet résidentiel, composé de 14 logements familiaux, devait être construit dans la rue historique Falkoner Allé de Frederiksberg à Copenhague, réputée pour ses bâtiments d’habitation classiques datant du début du vingtième siècle. Même s’il s’agit d’une nouvelle construction, elle devait venir prolonger la rangée de maisons existante, combler la dent creuse à l’angle et rester visuellement fidèle à l’atmosphère chargée d’histoire.

« Pas un bâtiment inutilement bruyant »

Ce pont ambitieux entre l’ancien et le nouveau a désormais été jeté et a déjà remporté un franc succès. En 2020, il a été élu comme étant l’une des plus grandes « Perles architecturales de l’année » par le journal danois Berlingske. Un accent particulier a été placé sur la façade qui, grâce aux briques rouges classiques et au relief décoratif, s’intègre parfaitement dans la rue historique.
 
Le jury a justifié la récompense par les termes suivants : « Cette nouvelle maison bien pensée crée l’art dans toute sa rareté : être soi-même sans faire de bruit. Cette situation ne devrait-elle pas à elle seul justifier un article dans le journal, mais les choses sont ainsi aujourd’hui, car la norme impose au contraire, des bâtiments inutilement bruyants.
 
Avec une façade en brique, un toit en tuiles et un encadrement de fenêtre acoustique adapté au voisinage, impossible de remarquer que la construction est neuve. En même temps, la structure asymétrique et la pente du toit « postmoderne » parlent d’eux-mêmes. » 

Des briques avec une patine spéciale

Les briques ont été développées par le fabricant danois Egernsund Wienerberger et spécialement conçues pour s’harmoniser avec les façades des vieilles maisons en briques. Dans ce projet, elles devaient s’approcher des briques de l’église adjacente pour sourds, qui existe depuis 1904. « Il était crucial que les briques ressemblent à celles de l’église. Mais cela a constitué un défi, car l’église existe depuis plus de 100 ans marquée par le vent, la météo et la vie urbaine », affirme Janus Steenberg, architecte et conseiller auprès du maître d’ouvrage chez Egernsund Wienerberger. Le choix s’est donc porté sur la brique nouvellement développée appelée « Copper ». Elle se caractérise par sa teinte rouge profond et sa surface sombre, accentuée par des pigments de couleur naturelle. « Il n’existe pas deux briques identiques. La surface sombre leur confère une touche de patine pour qu’elles ressemblent aux briques centenaires de l’église voisine », explique-t-il.
 
For this reason, the architects chose a newly developed brick named Copper. It is characterised by a deep red colour and dark surface accentuated by natural pigments. “No two bricks are alike. The dark surface gives them a touch of patina so that they look like the 100-year-old bricks from the church next door”, he explains.

« Il n’existe pas deux briques identiques. La surface sombre leur confère une touche de patine pour qu’elles ressemblent aux briques centenaires de l’église voisine » - Janus Steenberg , Architect Egernsund Wienerberger.

Une forme intégrée dans l’environnement

La prise en compte de l’environnement se reflète également dans la géométrie de l’édifice. Le bâtiment s’élève sur six étages vers la rue et est donc dans l’alignement des autres propriétés. Vers la cour, cependant, le toit descend jusqu’au deuxième étage pour s’aligner sur Falkonergården, une ancienne villa d’un étage transformée en jardin d’enfants. 
 
« La différence de hauteur de cinq étages entre le nouveau bâtiment et Falkonergården aurait été trop imposante. Elle est compensée par un toit en pente et la transition est harmonieuse », poursuit Janus Steenberg, satisfait du résultat. 

Apartment building, Aaboulevard, Kobber
© Niels Nygaard Photography

Informations

Nom du projet: Logements sociaux Falkoner Allé, Copenhague, Danemark

 

Architecture   Mangor & Nagel A/S

Maître d’ouvrage  Boligorganisationen AAB

Année de livraison  2019

Catégorie   Rénovation

Produit utilisé  Egernsund EW0466 Kobber

 

Danish Facade Brick - W 466 Kobber
© Wienerberger A/S

Egernsund EW0466 Kobber - Danemark

Nous contacter

Plus d'inspiration

© Wienerberger B.V.
Un modèle original sous une nouvelle forme

Nouveau plan, proportions traditionnelles