Aller au menu Aller au contenu
ArchivArrowArrow downCloseFacebookFullscreenInstagramLogo TextMagnifierMinusNextNumberOverviewPinterestPrevQuote 1Quote 2Social MediaShareTwitterUpdatesWienerberger LogoYouTubeYoutube
Edition #23

« Grâce aux différentes briques et à leurs structures tout aussi variées, nous avons pu intégrer notre projet dans le site et établir un dialogue entre le neuf et l’ancien, entre la légèreté et la masse. »

Nikolaj Harving, Project Manager de COBE Architectes Danemark

Nikolaj Harving - COBE
Défiler vers le bas
Nikolaj Harving - COBE
Nikolaj Harving – COBE

RÉAMÉNAGEMENT D’UN SITE HISTORIQUE AVEC DES BRIQUES MODERNES

Interview

Les anciens entrepôts et magasins du Port de Copenhague comptent parmi les aires industrielles les plus remarquables du Danemark. Krøyers Plads est resté intact pendant des années : de nombreux concepteurs de projets se sont intéressés à cette zone laissée à l’abandon et ont proposé des concepts qui ont été rejetés par la population locale. Au final, il a été décidé de développer l’ensemble sur la base de la participation et de la démocratie directe.

Vous avez remporté plusieurs prix avec votre projet Krøyers Plads à Copenhague. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur ce projet ?
Définir comment concevoir une création d’habitation intéressante, est à la base de notre projet. Notre but était de créer des alternatives au concept habituel de reproduction d’un modèle défini d’appartement. Nous avons donc conçu 105 appartements différents ! De petits appartements et des appartements plus grands de sorte à permettre aux familles, aux couples et aux célibataires d’en choisir la taille et la disposition. Krøyers Plads est une alternative conviviale aux immeubles d’habitation traditionnels. Au démarrage du projet, les deux tiers des bâtiments étaient voués à devenir des immeubles de bureaux. Aujourd’hui, la totalité des locaux est composée d’appartements, à l’exception des rez-de-chaussée qui abritent des commerces de proximité. Ainsi, les rez-de-chaussée constituent un espace ouvert au public et un point d’attraction de la vie urbaine du quartier

yers Plads modern brick facade brick architecture top city view
© Rasmus Hjortshøj

Un grand nombre d’autres projets ont été rejetées avant l’approbation de votre proposition. Pouvez-vous dire ce qui a fait le succès de votre approche ? Qu’est-ce qui a fait la différence ?
Un grand nombre de débats et de plans sans cesse amendés ont occupé plus d’une décennie avant l’acceptation de notre projet. Notre projet a remporté la décision pour plusieurs raisons. L’une d’entre elles est son adaptation au contexte historique. Nous nous sommes particulièrement concentrés sur les immeubles alentour et l’intégration au projet de l’atmosphère et de l’histoire du quartier a été décisive. L’implication du voisinage dans un processus participatif a été un facteur important. Nous devions faire face à de nombreuses réglementations compte tenu de l’emplacement central de l’ensemble du projet au sein du coeur historique de
la ville de Copenhague. Au final, notre succès est le résultat de la combinaison réussie de l’échelle, du matériau et du contexte architectural dans nos plans

yers Plads modern brick facade brick architecture front view
© Rasmus Hjortshøj
Krøyers Plads modern brick facade roof brick architecture
© Rasmus Hjortshøj

Comment répondre au défi de combiner une architecte moderne et les structures portuaires historiques qui l’entourent ?

Krøyers Plads s’inscrit parfaitement dans la composition urbaine historique qui borde la façade portuaire et le paysage urbain de Copenhague. Les proportions des façades, la hauteur des toits et, bien sûr, l’orientation du complexe immobilier jouent un rôle clé dans l’équilibre de l’impact architectural. Inspirés par les bâtiments historiques des entrepôts voisins au long du port et par leur maçonnerie de briques brutes, nous avons initié un dialogue entre les immeubles neufs et les constructions anciennes. Le choix du matériau a été déterminant. Nous avons choisi la brique à un stade très précoce du projet.

Wienerberger Urban
Wienerberger Urban

Avez-vous rencontré des difficultés lors du processus de conception ?
Une foule ! Chez COBE, nous avons pour principe de toujours remettre en cause le mode de fonctionnement « ordinaire ». Le défi était de mélanger l’architecture moderne et le contexte historique. Ce que nous avons fait, c’est la réinterprétation d’un type d’entrepôts vieux de 300 ans. Nous avons analysé leurs proportions et conçu les nouveaux immeubles en conséquence. Les corniches de nos immeubles correspondent à celles des immeubles anciens qui les entourent. L’emplacement était un autre obstacle : le prix de l’immobilier est très élevé en raison de la proximité du centre-ville. En conséquence, nous ne voulions pas nous contenter
d’implanter un immeuble générique sur le site, mais au contraire inclure les résidents dans un processus de développement démocratique. La stricte conformité au voisinage a représenté un défi supplémentaire – le
site est au milieu d’une zone d’entrepôts avec un très haut niveau de symétrie. Par exemple, malgré les variations de couleur des toits, ils semblent avoir été coupés d’un seul tenant. C’est une des raisons pour lesquelles
nous avons choisi d’utiliser le même matériau pour le toit et pour la façade. Nous voulions préserver l’aspect monolithique de l’ensemble.

Buildings: Redevelopment of Historic Site in Modern Brick in Copenhagen
01

Toutes les tuiles semblent légèrement différentes, conférant ainsi une esthétique spécifique à la façade, comment êtes-vous parvenu à ce résultat ?
Les différences sont très subtiles. Les briques sont rouges et noires, l’ombrage des tuiles du toit est plus noirâtre, elles correspondent au voisinage. Nous en avons fait nous -même la conception, la surface des tuiles est dépolie au papier abrasif pour créer une structure diversifiée.
Pourquoi a-t-il été nécessaire de créer un nouveau produit pour ce projet ?
Nous voulions pouvoir concevoir nos propres briques pour en garantir la parfaite adéquation au projet. L’idée d’immeubles intégralement rouges nous semblait super intéressante. Nous voulions que le toit et la façade soient construits avec le même matériau et la brique s’imposait sans conteste comme matériau idéal. Lors de la visite d’une briqueterie Wienerberger aux Pays-Bas, nous avons découvert l’infinie variété des possibilités de conception offertes par ce fabricant. Et à un prix abordable. Cette visite a marqué le point de départ de notre périple. Le processus de collaboration a été une expérience enrichissante au cours de laquelle la brique s’est révélée être une source d’inspiration infinie.

Wienerberger Urban - Facade cladding apartment building red
Wienerberger Urban - Facade cladding clay

Pouvez-vous décrire la collaboration de votre cabinet avec Wienerberger tout au long de ce processus ?
Dan Stubbergard (Directeur de la Création et fondateur de COBE) et moi-même, en collaboration avec nos partenaires, le cabinet d’architecture Vilhelm Lauritzen Architects, avons visité le site de production à plusieurs reprises. Le processus était très sophistiqué, nous avions l’impression de travailler comme des céramistes d’art. Nous avons commencé par manipuler l’argile pour en découvrir les différentes caractéristiques. Nous travaillions comme des céramistes, en griffant la surface et en la saupoudrant de différentes poudres pour la modifier. Pendant tout le processus de développement d’un nouveau matériau; nous avons découvert la large ouverture d’esprit de l’approche de Wienerberger très à l’écoute de nos demandes et de nos idées.

 

 

Pourquoi aimez-vous travailler avec la terre cuite ?
Auparavant, j’avais le sentiment que le travail des briques consistait simplement à assembler les éléments d’un même matériau. En fait, c’est exactement le contraire. Vous pouvez créer votre propre matériau. La texture de la terre cuite est très particulière et chaque brique est unique. Développer un matériau particulier pour un projet spécifique est un concept qui s’intègre parfaitement dans la volonté de COBE de ne pas se plier aux approches traditionnelles des choses.

Wienerberger Urban red Facade cladding detail view
Wienerberger Urban - Facade cladding clay

Façade

Wienerberger Urban