Aller au menu Aller au contenu
ArchivArrowArrow downCloseFacebookFullscreenInstagramLogo TextMagnifierMinusNextNumberOverviewPinterestPrevQuote 1Quote 2Social MediaShareTwitterUpdatesWienerberger LogoYouTubeYoutube
Edition #24

Dans la construction passive, le climat intérieur est favorablement influencé par la brique. La brique est plus performante que d’autres matériaux sur le plan de l’isolation thermique. À l’intérieur, on peut éga­lement influer sur le bruit, de sorte que la brique permet d’obtenir tout ce qu’il faut pour générer une atmosphère de bien-être.

Anja & Jochen Engelshove

Anja & Jochen Engelshove
Défiler vers le bas
Anja & Jochen Engelshove
Anja & Jochen Engelshove

MIEUX CONSTRUIRE, EN BRIQUES

Bâtiment écologique

Le bureau d’architecte Engelshove est spécialisé dans la planification et dans la construction de bâtiments en briques. Sa principale activité concerne les maisons familiales, bien que le bureau réalise également des bâtiments industriels. Dans leur approche, l’utilisation de la brique en terre cuite en tant que matériau dans le domaine de la maison passive est très intéressante.

Sur votre site Internet, vous citez Antoine de Saint-Exupéry : « Qui veut construire son avenir doit vivre dans le présent ». Comment cette pensée influence-t-elle votre travail ?

À chaque nouvelle commande, nous nous penchons de très près,  au cours des premières discussions, sur les conditions de vie actuelles des clients. Il est très important pour nous de comprendre comment ils vivent. C’est notre point de départ. Nous souhaitons en apprendre le plus possible sur notre  client avant de commencer le processus de planification.

Cette 1ère phase permet-elle déjà de déterminer quels matériaux seront les mieux à même de garantir le bien-être des clients ?

Les matériaux de construction naturels de très haute qualité sont indubitablement garants de la qualité de l’environnement. C’est pourquoi la brique en terre cuite est optimale. En outre, c’est aussi bien évidemment une affaire de goût, et il est essentiel de se représenter la situation dans son ensemble en incluant  le terrain. Les influences extérieures, l’environnement, parfois des restrictions dues à des plans d’urbanisation, jouent également un rôle important.

Building: Passive House
© Engelshove
Building: Passive House
© Engelshove

Dans vos projets, vous construisez de préférence en briques. Quelle est l’importance de bien choisir les matériaux de construction ? Et en termes de durabilité et de durée de vie ?

Nous aimons beaucoup l’architecture en briques, comme vous pouvez le voir dans notre bureau. Ce sont des matériaux qui expriment la longévité. Une façade en briques possède une toute autre signification qu’une surface enduite.

Mais, bien sûr, nous finissons souvent en utilisant une combinaison, qui dépend de l’architecture et des locaux.

 

Vous construisez de préférence en briques, même dans le domaine de la maison passive. Pourtant, de nombreuses maisons de ce type utilisent plutôt le bois, le béton etc. Pour vous, qu’est-ce qui fait la particularité de l’utilisation de briques ?

Avant tout, la longue durée de vie du matériau. Rien que pour la façade, cela est très intéressant : après 80 ans, il n’y toujours rien à faire. Tandis qu’avec de nombreux autres types de façades, par contre, il faut sans cesse intervenir pour préserver leur beauté.

 

Et comment se comporte le matériau à l’intérieur ? Comment parvenez-vous à créer une atmosphère de bien-être ?

Souvent, la brique est également ajoutée dans les espaces intérieurs,  ainsi que  des murs enduits. Lorsque nous mélangeons des matériaux, nous appliquons le plus souvent la devise : moins il y en a, mieux c’est.

Wienerberger brick facade detail view garden Stadtvilla am Phoenixsee
© Ralf Pieper
brick facade single family house front view Stadtvilla am Phoenixsee
© Ralf Pieper

Où se trouvent aujourd’hui les difficultés de la mise en œuvre réussie d’un projet de maison passive ?

Avec des briques, les maisons passives sont relativement simples à mettre en œuvre. Ces projets en construction briques sont facilement gérables c’est pourquoi on ne rencontre aucun problème particulier.

La brique, dans sa diversité, est appropriée à différents styles – à des lignes claires et modernes, mais aussi à des bâtiments plus anciens.

La brique ouvre tout un champ de configurations possibles. Une fois que l’on a choisi la brique, la question suivante se pose : quels joints et quelle couleur de joint utiliser ? Comment maçonner ? Il existe tant de variables envisageables, que l’on peut utiliser la brique de façon réellement multiple. Il n’est pas nécessaire d’utiliser toujours la brique rouge classique ou le parement classique.

Les différents formats influent-ils sur le climat ambiant ?

Pour la façade extérieure, le principe suivant s’applique : il existe bien entendu des différences sur la quantité d’eau qui peut être absorbée par un bloc. Dans la construction passive, le climat intérieur est favorablement influencé par la brique. La brique est plus performante que d’autres matériaux sur le plan de l’isolation thermique. À l’intérieur, on peut également influer sur le bruit, de sorte que la brique permet d’obtenir tout ce qu’il faut pour générer une atmosphère de bien-être.

Vous-même vivez dans une maison passive en briques et pouvez en parler à vos clients en toute connaissance de cause. Les retours des clients confirment-ils que leurs attentes sont comblées ?

Jusqu’à présent, nous n’avons que des retours positifs. Les clients sont fiers de leur nouveau chez-eux, ils s’y sentent bien. Ils sont satisfaits de leur climat ambiant et de leur atmosphère.